Informations pratiques

Personnel et horaires

Notre personnel est choisi en fonction de ses qualités de cœur et de ses compétences techniques. Il est réparti sur 3 quarts de travail (jour, soir et nuit). Un minimum de trois (3) employés est toujours sur place, sauf la nuit, où 2 employés seulement sont nécessaires.

Présentation du personnel de l'espace Bellechasse

Des membres de notre personnel de jour : debout, de gauche à droite : Sabine, Sylvie, Marie-Kitty ; assise : Djidji

 

Coût pour un usager

Les logements de l’organisme sont situés dans un édifice d’habitation offrant des logements abordables (donc au loyer moins élevé que la moyenne du marché montréalais) qui appartient aux Habitations communautaires Loggia. Chaque nouvel usager occupe un logement qui lui est propre : 31/2 ou 41/2, selon le nombre de personnes qui l’habitent. Il est appelé à signer un bail avec les propriétaires de l’édifice et doit payer un loyer mensuel, comme dans n’importe quel édifice d’habitation, de même qu’il défraie les coûts d’électricité de téléphone, etc.

L’usager a la responsabilité de faire ses courses et d’acheter lui-même les aliments nécessaires à la préparation de ses repas (ces derniers sont préparés et servis chez lui par notre personnel, suivant un horaire établi de 30 minutes par repas). La  ressource lui demande de  verser un montant mensuel minime pour payer les produits utilisés pour la lessive, de même que de fournir le matériel et les produits nécessaires à l’entretien de son logement. En somme, l’usager paie ses dépenses personnelles, comme tout locataire régulier. Rien de plus, rien de moins. Il ne défraie par le coût des services offerts par Espace Bellechasse ou le CIUSSS, quel que soit le nombre d’heures dont il a besoin.

Propriété des logements

L’organisme sans but lucratif Les Habitations Communautaires Loggia est propriétaire de l’édifice. Une entente de partenariat lie nos deux organismes. Les Habitations Communautaires Loggia réserve quinze (15) logements à Espace Bellechasse : quatorze (14) pour les usagers et un pour le bureau. Notre organisme choisit ses usagers locataires mais ces derniers signent un bail directement avec Loggia.

CRITERES D’ADMISSIBILITÉ D’ESPACE BELLECHASSE

Critères d’admissibilité administratifs
• Être citoyen canadien ou résident permanent au sens de la Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés (L.C. 2001, c. 27) et être résident du Québec.
• Avoir résidé au Québec pendant au moins 12 mois au cours des 24 mois précédant sa demande ou sa réinscription.
• Habiter actuellement dans la grande région de Montréal-métropolitain.
• Être atteint de sclérose en plaques ou vivre toute autre condition pouvant entraîner des limitations physiques importantes. Toutefois, à qualification égale, les personnes ayant la sclérose en plaques seront priorisées.
• Avoir des besoins reconnus et admissibles de 20 à 35 heures de services de soutien à domicile par semaine (planifiés et non planifiables).
• Être éligible au supplément au loyer, si un supplément au loyer est requis.
• Être admissible au programme d’adaptation de domicile (PAD) et ne pas en avoir bénéficié depuis 5 ans si une adaptation domiciliaire est requise.
Note : la réunification ou le maintien de la cohabitation familiale sera priorisé.

Critères d’admissibilité reliés à la personne
• S’engager à participer au projet communautaire Espace Bellechasse, dans un esprit de partage et de flexibilité. (Ce critère est primordial dans la sélection d’un usager.)
• Accepter de signer le contrat l’engageant à respecter le code de vie et à accepter les critères d’exclusion de la ressource.
• Ne pas requérir du personnel professionnel sur place de manière continue.
• Avoir la capacité de se trouver seul dans son logement sans mettre en danger sa sécurité ou celle des autres.
• Avoir la capacité d’utiliser un appareil pour rejoindre le personnel de la ressource en cas de besoin.

Critères de refus de considération d’une demande
• Problèmes de santé mentale chroniques (identifiés par un professionnel).
• Dépendance  à l’alcool ou à une ou des drogues (identifiée par un professionnel) à un niveau qui empêcherait la dispensation adéquate des services.

Critères d’organisation des services

• Espace Bellechasse se réserve le droit de refuser l’admission d’un client lorsque la nature ou l’intensité des services requis dépassent les ressources disponibles au sein de l’organisme au moment de l’intégration d’un usager.
• Pour avoir accès à un logement ayant une pièce supplémentaire, une demande officielle devra être déposée auprès du Programme supplément au loyer du Centre de réadaptation Lucie-Bruneau.

 

CRITERES D’EXCLUSION POUR UN USAGER D’ESPACE BELLECHASSE

Un usager ne peut plus faire partie d’Espace Bellechasse dans les cas suivants :
1. L’usager ou un colocataire ne se conforme pas, malgré les avertissements, aux règles de fonctionnement, aux règles d’éthique ou au code de vie de la ressource, particulièrement en ce qui a trait au respect constant envers les autres locataires, le personnel et la direction de la Ressource (Code d’éthique et règles de vie communautaire de la ressource Espace Bellechasse, article 12).
2. L’usager n’a pas un réel besoin ou refuse systématiquement d’utiliser les heures de services qui lui sont allouées par la ressource.
3. L’usager n’est plus apte à prendre de façon autonome les décisions concernant sa vie, selon l’avis d’un professionnel compétent en cette matière.
4. L’usager ne peut rester seul sans mettre en danger sa sécurité ou celle des autres, selon l’avis d’un professionnel compétent en cette matière.
5. L’usager n’a plus la capacité physique d’utiliser les moyens techniques pour appeler le personnel lorsqu’il a besoin d’aide.
6. Les soins requis par l’usager doivent, de façon permanente, être dispensés par 2 auxiliaires à la fois au lieu d’un seul.
7. L’usager est alité de façon quasi permanente.
8. La quantité de soins requis par l’usager atteint ou dépasse la capacité maximale de la ressource à les dispenser, à un moment précis, sans déséquilibrer son fonctionnement. Selon l’aggravation de la condition de l’ensemble des usagers, la ressource pourrait être amenée à exclure le ou les usagers qui nécessite(nt) le plus d’heures de services.
9. La condition de l’usager requiert des soins médicaux que le CLSC ne peut, à long terme, dispenser à domicile.
10. L’usager a développé des problèmes de santé mentale chroniques confirmés par un professionnel.
11. L’usager a développé une dépendance à l’alcool ou à une ou des drogues, à un niveau qui empêche la dispensation adéquate des services.